Jump to content

[News] Actualité en Tunisie


Bati
 Share

Recommended Posts

  • 2 weeks later...

تونس حكمها راشد الغنوشي عشرة سنين من وراء الستار.

انسان لا عندو تصور اقتصادي ولا تعلق بالدولة التونسية. و ما تقلقوش برشا منو.

مع قيس اللي عالاقل، عندو تعلق بالدولة، العيوب الكل خرجت.

تقول كنا عايشين في 

Hawaï.

واحنا فالواقع كنا عايشين بالهواء و البص.

  • Thanks 6
  • Confused 1
  • Upvote 5
Link to comment
Share on other sites

39 minutes ago, ouertanislimane said:

تونس حكمها راشد الغنوشي عشرة سنين من وراء الستار.

انسان لا عندو تصور اقتصادي ولا تعلق بالدولة التونسية. و ما تقلقوش برشا منو.

مع قيس اللي عالاقل، عندو تعلق بالدولة، العيوب الكل خرجت.

تقول كنا عايشين في 

Hawaï.

واحنا فالواقع كنا عايشين بالهواء و البص.

Et on a vécu 75 ans sous le protectorat français, pourquoi pas le refaire tant qu'on y est....

Dslé si slimane mais ce raisonnement ne tient, ma3neha ya yo7kom fina mahboul teba3 7izb ya mahboul qui fait cavalier seul mch 3aref rassou min sa9ih? Mafamech 7aja ma5ir ?

  • Thanks 3
  • Upvote 1
  • Downvote 4
Link to comment
Share on other sites

9 hours ago, allouche said:

ya rassoul allah …

qu’a-t-on fait pour meriter ca ?

il est a la politique ce que Jose Anigo est au football

 

Sans commentaires. Bled tatba3 fel flouss bech t5alless ness w taux d’inflation a deux chiffres, wel President ifesses fehom 3la FMI et cie. Quel cirque. 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, Stanford said:

Sans commentaires. Bled tatba3 fel flouss bech t5alless ness w taux d’inflation a deux chiffres, wel President ifesses fehom 3la FMI et cie. Quel cirque. 

Au delà de son caractère clownesque, et sa façon de parler très hautaine, sur le fond, ce n'est pas la première critique des agences de notation.

Je ne parle pas de la Tunisie en particulier, qui a ses problèmes qu'on connaît. 

Mais le FMI et co,  ne sont que le bras armé des institutions financières: elles punissent, elles imposent l'austérité à des pays après les avoir engagés dans des réformes liberales inadaptées. Ces institutions ne sont ni élus, ni issus d'un consensus mondial. Le jour où les USA auront leurs notes baissés parce qu'ils pataugent dans leurs dettes, on en reparlera.

Les exemples sont multiples au delà du cas tunisien: c'est une critique construite depuis des décennies au sein du mouvement altermondialiste. Sûrement la patte de Ridha Lénine: mais piètrement exécuté par KS...

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, ugrumov said:

Au delà de son caractère clownesque, et sa façon de parler très hautaine, sur le fond, ce n'est pas la première critique des agences de notation.

Je ne parle pas de la Tunisie en particulier, qui a ses problèmes qu'on connaît. 

Mais le FMI et co,  ne sont que le bras armé des institutions financières: elles punissent, elles imposent l'austérité à des pays après les avoir engagés dans des réformes liberales inadaptées. Ces institutions ne sont ni élus, ni issus d'un consensus mondial. Le jour où les USA auront leurs notes baissés parce qu'ils pataugent dans leurs dettes, on en reparlera.

Les exemples sont multiples au delà du cas tunisien: c'est une critique construite depuis des décennies au sein du mouvement altermondialiste. Sûrement la patte de Ridha Lénine: mais piètrement exécuté par KS...

 

Ti ey Ken howa i7b yab3ath le FMI et Cie ichaytou, qu'il le dise et qu'il présente son plan d'action pour les années à venir. 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il me semble que vous confondez toujours 2 choses.

KS a éliminé Ennahdha et Ghannouchi de la scène politique, c'est tout à son honneur. Et l'histoire retiendra peut être un jour que c'était une étape primordiale pour la sortie de la crise. Et si c'était à refaire, tout le monde le soutiendra.

Mais en parallèle, pour le post nahdha est-il l'homme de la situation ? surement pas.

Ses prestations depuis le 25/07 sont elles à la hauteur d'un Homme d'état ? Absolument pas.

Ma3néha la médiocrité de l'ère Nahdha ne doit pas être un "alibi" pour accepter la médiocrité du rendement de KS.

Ghannouchi kén bich ydakhel libléd fi 7it, et KS en fera de même.

Après, si on est indifférent qu'un président traite les agences de notation de ommek sannéfa et de les tourner en dérision dans une phase très délicate du pays sur le plan économique avec un discours populiste de bas étage, alors zéyid la7dith.

"Parles pour que je puisse te voir" (Socrates). Malheureusement pour KS, plus il parle et il donne son avis, plus on le voit à son vrai niveau.

 

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Ma fhemtech 7aja eli tawa i3aytou 3la KS fi mouch l'homme de la situation fi mahboul fi khalwath lweh 10 snin saktin w Ennahda t3ak3ek hia et ses complices bled barkoha sur tous les plans eyh mahou au moins a3tou l'KS le mm temps qu'ont eu el mafia elikanet cheda fi chahrin t7ebou tounes iraja3ha kima en 2010 ?  

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, phenomeno said:

Après, si on est indifférent qu'un président traite les agences de notation de ommek sannéfa et de les tourner en dérision dans une phase très délicate du pays sur le plan économique avec un discours populiste de bas étage, alors zéyid la7dith.

Et c'est quoi le problème? Les agences de notation bech yetchamtou fina? Non. Ils sont sensés être objectifs, non? Ils se basent dans leur notation sur des chiffres et des faits économiques et sociaux.

Il faut arrêter de baisser son froc devant tout ce qui vient de l'étranger. Cette attitude, je ne l'ai vu qu'en Tunisie. On doit dire haut et fort ce que nous pensons être juste (ce qui ne veut pas forcément dire que nous avons raison). Se taire ou à caresser ton vis-à-vis dans le sens du poil… c'est de la prostitution politique. Yezzina ma 7allina sa9ina depuis 2011.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Lasmaris a dit :

Et c'est quoi le problème? Les agences de notation bech yetchamtou fina? Non. Ils sont sensés être objectifs, non? Ils se basent dans leur notation sur des chiffres et des faits économiques et sociaux.

Il faut arrêter de baisser son froc devant tout ce qui vient de l'étranger. Cette attitude, je ne l'ai vu qu'en Tunisie. On doit dire haut et fort ce que nous pensons être juste (ce qui ne veut pas forcément dire que nous avons raison). Se taire ou à caresser ton vis-à-vis dans le sens du poil… c'est de la prostitution politique. Yezzina ma 7allina sa9ina depuis 2011.

Le jour où nous aurons assez d’argent pour honorer nos engagements (payer les fonctionnaires et les crédits), nous pourrons adopter la posture que tu suggères.

je ne parle pas encore d’honorer nos besoins d’investissements 

D’ici là, et tant que tu auras besoin de quémander pour nourrir la patrie chaque fin de mois, tu n’as d’autre choix que de te taire

  • Like 3
  • Thanks 1
  • Downvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Lasmaris a dit :

Et c'est quoi le problème? Les agences de notation bech yetchamtou fina? Non. Ils sont sensés être objectifs, non? Ils se basent dans leur notation sur des chiffres et des faits économiques et sociaux.

Il faut arrêter de baisser son froc devant tout ce qui vient de l'étranger. Cette attitude, je ne l'ai vu qu'en Tunisie. On doit dire haut et fort ce que nous pensons être juste (ce qui ne veut pas forcément dire que nous avons raison). Se taire ou à caresser ton vis-à-vis dans le sens du poil… c'est de la prostitution politique. Yezzina ma 7allina sa9ina depuis 2011.

Oui, c'est plus facile à dire qu'a faire.

Rahou il peut avoir une position vis à vis de ces agences, mais il y a des manières et une posture à adopter. Mais le folklore à la Gueddafi mouch mté3na.

Et admettons que ma3adch y7ibb y7ill sa99ih, qu'a t-il préparé comme alternative ?

Khater fibéli que nous sommes hyper endettés, qu'on a atteint un stade où on ne pourra plus tenir nos engagements et que probablement on est appelé à s'endetter davantage. Et justement c'est pour cela que nous avons besoin des agences de notation.

Donc ki n7ibbou nib3thouhom ychayytou qu'a t-il préparé ? famma une mesure prise ? famma une feuille de route même à horizon d'1 année ou 2 qui peut constituer une alternative à notre dépendance ? famma des prémices de sortie de crise sur le plan économique ? Si la réponse est non à toutes ces questions, tout le reste ne peut être que du populisme.

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

31 minutes ago, Pacha said:

Le jour où nous aurons assez d’argent pour honorer nos engagements (payer les fonctionnaires et les crédits), nous pourrons adopter la posture que tu suggères.

je ne parle pas encore d’honorer nos besoins d’investissements 

D’ici là, et tant que tu auras besoin de quémander pour nourrir la patrie chaque fin de mois, tu n’as d’autre choix que de te taire

On parle d'agences de notations et non pas des organismes prêteurs.

Evidemment, tu ne peux pas insulter un organisme prêteur puis aller le voir par la suite pour formuler une demande de crédit. Tu ne peux pas non plus accepter les conditions d'un crédit FMI pour aller crier par la suite sur tous les toits qu'on a perdu notre souveraineté au profit du FMI.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

يعطيكم الصحة الاولاد الكل على رحابة الصدر. و ان شاءالله نشوفها فالمجتمع التونسي.

الحقيقة انا ما دافعتش على قيس، جبدت برك موضوع اللخبطة ما بين اللي عملو باش يوقف التخربيق و ما بين اللي يلزمو يعملو باش تستوا الامور.

Éternel cercle vicieux de l'amant déçu.

الحاصل، خليونا ايجابيين.

و مادام بوجلغة محصور في دارو و حالو متعب، خليه قيس يرتع فيها.

بوزيد مكسي بوزيد عريان

  • Like 1
  • Confused 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

On 10/10/2021 at 1:07 PM, Lasmaris said:

On parle d'agences de notations et non pas des organismes prêteurs.

Evidemment, tu ne peux pas insulter un organisme prêteur puis aller le voir par la suite pour formuler une demande de crédit. Tu ne peux pas non plus accepter les conditions d'un crédit FMI pour aller crier par la suite sur tous les toits qu'on a perdu notre souveraineté au profit du FMI.

Les agences de notations sont les seules sources de credibilites parmi les organismes preteurs. Meme le soutien d'un gouvernement (USA, EU, etc) ne sera pas suffisants si les 3 agences t'accordent un ranking mediocre. 

Comme concept, les agences de notations ne sont pas parfaites et d'ailleurs ils ont joue un role tres important dans la crise de '08, mais pour un pays de notre statut, on peut pas resoudre nos problemes sans une bonne notations. 

Le probleme fi tounes, depuis 10 ans, ne5dhou des prets pour payer des salaires. Aucun investissement, aucune vision. kol hizb iji, pratique le populisme w izid f chhari sous la pression de l'UGTT. Sans productivite, 9a3din nzidou fel inflation men 3am el 3am. jeb rabi fama un grand nombre d'expats 9a3din i3awnou fi leurs familles, sinon rana kima Liban tawa 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Stanford said:

Les agences de notations sont les seules sources de credibilites parmi les organismes preteurs. Meme le soutien d'un gouvernement (USA, EU, etc) ne sera pas suffisants si les 3 agences t'accordent un ranking mediocre. 

Comme concept, les agences de notations ne sont pas parfaites et d'ailleurs ils ont joue un role tres important dans la crise de '08, mais pour un pays de notre statut, on peut pas resoudre nos problemes sans une bonne notations. 

Le probleme fi tounes, depuis 10 ans, ne5dhou des prets pour payer des salaires. Aucun investissement, aucune vision. kol hizb iji, pratique le populisme w izid f chhari sous la pression de l'UGTT. Sans productivite, 9a3din nzidou fel inflation men 3am el 3am. jeb rabi fama un grand nombre d'expats 9a3din i3awnou fi leurs familles, sinon rana kima Liban tawa 

Malheureusement, on s'y dirige a grand pas ...

Aucune situation n'est transposable, mais en politique comparée, on est capable d'identifier des dimensions similaires, des trajectoires communes, brefs des variables comparables.

Très peu de choses en commun entre la Tunisie et le Liban (a part des bribes culturelles, et qq points similaires historiques); mais ... le Liban est l'aboutissement de ce qu'on appelle l'État failli; et la Tunisie s'y dirige a grands pas.

Le moment ou la population n'y croit plus, et commence a compter sur elle-même. Pour l'emploi, pour la sécurité, pour les commodités de base. Le moment ou le patriotisme disparait totalement, et que les intérêts particuliers, a defaut d'État fort (le fisc, la police, la justice), commencent a n'avoir plus aucune crainte. 

Le moment ou la politique se polarise et les conflits tournent autour de l'accaparement des leviers du pouvoir a des fins 'communautaires'. C'est a dire la distribution des ressources publiques pour les siens en priorité.

Ennahdha et ses adhérents forement  une secte, il s'agit d'une communauté qui se croit élue de Dieu. Leur objectif c'est de se servir en priorité, ensuite viendront les non Nahdhaouis.

Allah lé traba7hom.

Maintenant, KS, muni des meilleures intentions au monde, est en train de sauver moralement ces criminels. Il ré-oblige les sincères démocrates, la gauche, les libéraux, les nationalistes, etc.. de refaire alliance, directement ou non, malgré eux ou non, avec Ennahdha.

Exactement le symptome de l'ere Ben Ali (les ennemis de mes ennemis sont mes amis).

KS est en train de nous ramener 30 ans en arrière, ou toutes les franges politiques, aussi sinceres soient-elles,  re-serviront d'idiots utiles des 'éternelles victimes'. 

Il a encore l'occasion de sauver le pays, en laissant l'expression populaire jeter définitement Ennahdha aux oubliettes de l'histoire, plutot que les laisser revenir par la petite porte.

 

 

 

 

 

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

17 hours ago, allouche said:

Maintenant, KS, muni des meilleures intentions au monde, est en train de sauver moralement ces criminels. Il ré-oblige les sincères démocrates, la gauche, les libéraux, les nationalistes, etc.. de refaire alliance, directement ou non, malgré eux ou non, avec Ennahdha.

Exactement le symptome de l'ere Ben Ali (les ennemis de mes ennemis sont mes amis).

Ce que tu dis est vrai. Sauf que tu n'as pris en compte un point essentiel. Les gens en ont marre non seulement d'Ennahdha... mais aussi des soi-disant "démocrates sincères" qui n'ont rien foutu pendant 11 ans. Ces "démocrates" qui n'ont pas saisi que la démocratie n'est pas un objectif en soi mais que c'est seulement un moyen pour atteindre l'objectif principal qui est de vivre en toute dignité. Ces "démocrates" dont on entendait à peine la voix pour dénoncer la main mise d'Ennahdha sur les rouage de l'administration et de la justice. Ces "démocrates" n'ont plus aucune crédibilité aux yeux des gens, donc leur avis et leur position ne valent plus rien. Bel 3arbi... ces "démocrates" babourhom zaffer. Toute la classe politique mel droite lel gauche est grillée. C'est un fait.

  • Upvote 6
Link to comment
Share on other sites

8 hours ago, Lasmaris said:

Ce que tu dis est vrai. Sauf que tu n'as pris en compte un point essentiel. Les gens en ont marre non seulement d'Ennahdha... mais aussi des soi-disant "démocrates sincères" qui n'ont rien foutu pendant 11 ans. Ces "démocrates" qui n'ont pas saisi que la démocratie n'est pas un objectif en soi mais que c'est seulement un moyen pour atteindre l'objectif principal qui est de vivre en toute dignité. Ces "démocrates" dont on entendait à peine la voix pour dénoncer la main mise d'Ennahdha sur les rouage de l'administration et de la justice. Ces "démocrates" n'ont plus aucune crédibilité aux yeux des gens, donc leur avis et leur position ne valent plus rien. Bel 3arbi... ces "démocrates" babourhom zaffer. Toute la classe politique mel droite lel gauche est grillée. C'est un fait.

Par democrates sinceres, je ne limite pas aux professionnels de la politique.

Edited by allouche
  • Downvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le président de la Tunisie, Kais Saied Photo: Slim Abid / Présidence tunisiennen via Associated Press Le président de la Tunisie, Kais Saied

 

La pandémie a fait tanguer bien des rituels politiques parmi les mieux établis. Elle a notamment forcé le report du Sommet de la Francophonie prévu à Tunis l’automne dernier. Il est maintenant programmé pour novembre prochain. Si la pandémie semble ne plus être un obstacle, dans l’intervalle, une autre infection s’est abattue sur la Tunisie ces trois derniers mois. Le virus qu’elle porte s’attaque aux valeurs démocratiques, à l’État de droit, à la séparation des pouvoirs et aux droits de la personne.

Les délégations du Canada, du Québec et du Nouveau-Brunswick et celles de tous les pays membres de la Francophonie seront accueillies par le président Kais Saied, le chef de l’État tunisien. En juillet dernier, ce dernier a renvoyé le premier ministre, suspendu le Parlement et levé l’immunité de tous ses membres. De plus, il s’est octroyé les pleins pouvoirs judiciaires confiés à des tribunaux militaires. Des parlementaires ont été arrêtés, des journalistes attaqués, des personnalités assignées à résidence, et un grand nombre interdites de voyager à l’étranger. Enfin, en septembre dernier, le président Kais Saied a suspendu la Constitution et annoncé qu’il gouvernerait par décrets et présiderait lui-même le pouvoir exécutif. Pour lui, les décrets présidentiels ont une valeur supérieure aux dispositions constitutionnelles. Cette posture sera mise en œuvre au moment même où le sommet doit se réunir.

Les délégations du Canada, du Québec et du Nouveau-Brunswick et de tous les pays membres de la Francophonie savent qu’à ce même sommet, des résolutions et des textes leur seront proposés, résolutions et textes célébrant la liberté humaine, les valeurs démocratiques, l’État de droit, la séparation des pouvoirs et les droits de la personne. Ils savent aussi que dans d’autres résolutions seront condamnés les usurpateurs du pouvoir, notamment au Mali et en Guinée Conakry, coupables d’avoir terrassé des gouvernements élus, comme l’a fait leur hôte, le président tunisien.

D’un coup, l’engagement de la Francophonie en faveur de la démocratie apparaîtra comme un leurre. Adoptées par tous ses États et gouvernements membres, sa Charte et ses déclarations de Bamako et de Saint-Boniface, textes normatifs dans les domaines de la démocratie et des droits de l’homme, de la prévention des conflits et de la sécurité humaine, auront soudain l’air de manuscrits d’un autre âge, d’engagements reniés.

Ceux et celles qui, dans l’espace francophone et, notamment en Tunisie, ont défendu la démocratie, pris des coups, croupi dans les prisons, subi la torture ; ceux et celles qui ont été réduits au silence et condamnés à l’exil auront mille fois raison de se détacher d’un mouvement qui étalerait ainsi sa régression. Il en est de même pour ceux et celles qui, ailleurs dans le monde, ont cru au sérieux de la Francophonie en ce qui a trait à la promotion et à la protection des libertés humaines.

 

Pour éviter un acte manqué dont la Francophonie n’a pas les moyens, ce sommet doit être reporté, et les motifs de ce report évoqués avec clarté.

Jean-Louis Roy

Secrétaire général honorairede la Francophonie

https://www.ledevoir.com/opinion/libre-opinion/639255/libre-opinion-reporter-le-sommet-de-la-francophonie

---

 

Exemple des enjeux internationaux.

Non pas pour démontrer, comme pourraient l'interpréter certains, qu'il faudrait 'plier' aux 'exigences des occidentaux', se soumettre, défendre la 'démocratie' envers et contre tout (notamment la situation de la population, l'emploi, le niveau de vie, la lutte contre la corruption, etc.)....

mais beaucoup plus simplement pour souligner l'ignorance de ce président de ce qui se joue, quand il n'explicite aucunement les plans pour rétablir un régime honorable.

Qq soit le plan; il en faut un. Il faut de la clarté, il faut une vision, il faut rassurer un minimum : les investisseurs locaux, étrangers, les partneraires internationaux, les bailleurs de fonds, les ONG, les voisins directs, etc.

Le B.A.BA des relations internationales et des enjeux économiques.

Au lieu de ca, il a nommé un pantin, ex du RCD (lui, le révolutionnaire convaincu ...), en pensant qu'il suffit de nommer une femme pour s'acheter une respectabilité.

Ey wmba3d ?

Il est malheureusement l'expression du vide intellectuel & poilitique; et continue a naviguer sur le 'c'était pire avant, ne me posez pas de questions'....

 

 

 

Edited by allouche
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
  • Downvote 5
Link to comment
Share on other sites

Allouche je t'ai connu très scientifique donc juger la madame de Pantin sans la connaitre ni voir son travail est absurde.

La taxer de Ex RCD l'est encore. Ben Ali avec tous ses défauts s'est entouré, Misslich ,de temps à autre de brave gars, d'homme d'état, des personnes très compétentes et dévouées.. qui si on a su en tirer profit après 2011, on a su bien les juger et faire la part des choses et on les a pas éjecté car ils ont une étiquette de RCD, ils auraient fait mieux, trés mieux que leur successeur ..

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

خويا @allouche

رفقا بنا و بدوابنا قال الفرادي.

Je suis certain que tes critiques et mm si elles sont acerbes, partent de tes attentes pour le pays. Des attentes en communion avec ton amour pour le pays.

قيس سعيد ماهوش نبي ولا المهدي المنتظر.

اما تخلبيزو عندو تاثير ايجابي على وعي المواطن ببرشا امور كانت محطوطة في باب المقدسات. النخبة اللي عندنا ظهر بالكاشف اللي هي مصطنعة من اخيب ما عندنا كتوانسة. انتهازية، مغرورة و ساقطة بمنطق التطلعات.

لذا، المرحلة هاذي، ناخذوها كفرصة لتقييم الذات اولا و تخلينا نهبطو للارض.

نحلمو اما ما نسكروش باحلامنا. ما عملنا شي.

موضوع السيادة و النطاق الدولي ووو ينجم يبلبز فيه قد ما يحب، اما عمرو ما يخلط لابداع بو مرايات اللي حل باب جهنم على سوريا.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

9 hours ago, allouche said:

Les délégations du Canada, du Québec et du Nouveau-Brunswick et celles de tous les pays membres de la Francophonie seront accueillies par le président Kais Saied, le chef de l’État tunisien. En juillet dernier, ce dernier a renvoyé le premier ministre, suspendu le Parlement et levé l’immunité de tous ses membres. De plus, il s’est octroyé les pleins pouvoirs judiciaires confiés à des tribunaux militaires. Des parlementaires ont été arrêtés, des journalistes attaqués, des personnalités assignées à résidence, et un grand nombre interdites de voyager à l’étranger. Enfin, en septembre dernier, le président Kais Saied a suspendu la Constitution et annoncé qu’il gouvernerait par décrets et présiderait lui-même le pouvoir exécutif. Pour lui, les décrets présidentiels ont une valeur supérieure aux dispositions constitutionnelles. Cette posture sera mise en œuvre au moment même où le sommet doit se réunir.

 

Ech nmout men hal rhout qui se croient plus intelligents que les autres et qui pensent pouvoir juger de ce qui est bon ou mauvais pour un peuple qui vit à l'autre bout du monde. Quelle arrogance! Ils osent interpréter des faits en faisant abstraction totale du contexte socio-politique. Qu'ils aillent se faire foutre avec leur leçons politiques.

Taw nraj3ou le parlement et à sa tête sidna el Cheikh w nkamlou nboussoulou ydih howwa wel 7aachya mte3ou w notlbou menhom el sme7. W ken lzem, on leur accorde des dédommagements qui viendront s'ajouter aux dédommagements qu'ils ont déjà obtenus et aux dédommagements qu'ils réclamaient avant le 25 juillet.

Encore une fois, on ne va pas baisser le froc et continuer à voir le pays couler, rien que pour faire plaisir à des connards pareil. Moula el moul, c'est le peuple tunisien. Seul son bien-être compte. Seul sa volonté compte.

Edited by Lasmaris
  • Thanks 1
  • Confused 1
  • Upvote 4
  • Downvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...