Jump to content
Heithem44

[Italie] Suivi de la saison 2019/2020

Recommended Posts

Pourquoi Milan rétrogradé en série B ? Qui a dirigé ce club , tout en étant président du conseil italien ? 

Les sentences des juges sportifs de l'époque ont mis à nu un système d'obstruction anti Inter , que tout le monde reconnaît aujourd'hui en Italie ,  sauf les concernés bien sûr !

Milan a été rétrogradé en 80 et 82.

Berlusconi est devenu président en 1986.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Milan récidiviste , 1980 rétrogradé ,  suite à un match truqué avec Lazio et suspension de 2  ans pour le gardien Albertosi .

2006 , on retrouve encore Milan avec Lazio, Fiorentina et Rubentus au cœur du scandale calciopoli . Seul Rubentus est rétrogradé en série B , pour les autres c'est des pénalités en points retenues . 

Il y est bien notre ami Berlusconi , dans le système en 2006 , au delà de la récidive de son club ( avec Lazio) en 1980 , il n'est pas donc aussi propre qu'on veuille nous faire croire !!!

  • Upvote 2
  • Downvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Milan récidiviste , 1980 rétrogradé ,  suite à un match truqué avec Lazio et suspension de 2  ans pour le gardien Albertosi .

2006 , on retrouve encore Milan avec Lazio, Fiorentina et Rubentus au cœur du scandale calciopoli . Seul Rubentus est rétrogradé en série B , pour les autres c'est des pénalités en points retenues . 

Il y est bien notre ami Berlusconi , dans le système en 2006 , au delà de la récidive de son club ( avec Lazio) en 1980 , il n'est pas donc aussi propre qu'on veuille nous faire croire !!!

L'Inter était également mouillée dans le scandale. Facchetti a été reconnu coupable de vouloir influencer les arbitres (depuis il est décédé).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle victoire de Milan contre Lazio 2/0 et 4ème but de Bacca en 5 matchs.

za3ma PSG ma y7ebouch 3la attaquant?

60 ME soum ma39oul

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Inter était également mouillée dans le scandale. Facchetti a été reconnu coupable de vouloir influencer les arbitres (depuis il est décédé).

Luciano Moggi, acquitté Mars dernier à la prescription par la Cour suprême dans le procès sur l'affaire Calciopoli, a été accusé de diffamation contre Giacinto Facchetti, certaines déclarations faites à la TV, Moggi a parlé des «appels» de Facchetti sur la "grilles" arbitrales et une "demande" par le président "à un arbitre pour gagner le match de Coupe d'Italie contre Cagliari." Le processus a résulté de la plainte déposée par Gianfelice Facchetti, un fils de Giacinto et assisté par le juridique Corrado Limentani. Le procureur Elio Ramondini a condamné Moggi à 10.000 euros d'amende, en parlant du «système Moggi» établi par la Cour suprême et une stratégie de défense des médias d'impliquer Facchetti dans une sorte de« tout le monde l'a fait ''.

source Corriero dello sport

http://www.corrieredellosport.it/news/calcio/calciopoli/2015/07/15-2441122/calciopoli_assolto_moggi_non_diffam_facchetti/

  • Upvote 2
  • Downvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Luciano Moggi, acquitté Mars dernier à la prescription par la Cour suprême dans le procès sur l'affaire Calciopoli, a été accusé de diffamation contre Giacinto Facchetti, certaines déclarations faites à la TV, Moggi a parlé des «appels» de Facchetti sur la "grilles" arbitrales et une "demande" par le président "à un arbitre pour gagner le match de Coupe d'Italie contre Cagliari." Le processus a résulté de la plainte déposée par Gianfelice Facchetti, un fils de Giacinto et assisté par le juridique Corrado Limentani. Le procureur Elio Ramondini a condamné Moggi à 10.000 euros d'amende, en parlant du «système Moggi» établi par la Cour suprême et une stratégie de défense des médias d'impliquer Facchetti dans une sorte de« tout le monde l'a fait ''.

source Corriero dello sport

http://www.corrieredellosport.it/news/calcio/calciopoli/2015/07/15-2441122/calciopoli_assolto_moggi_non_diffam_facchetti/

 

Des arbitres sous influence dans le football italien

 
Jérôme Desmas, 13/09/12 17:57
Linternaute.com

 

 
  •  
  •  

Mai 2006 : la Juventus Turin est sacrée championne d'Italie pour la deuxième fois d'affilée. La "Vieille Dame" semble partie pour dominer le football transalpin pendant plusieurs années. Néanmoins, dès le printemps 2006, des soupçons sont apparus sur la régularité du championnat. La presse italienne a révélé le contenu de conversations téléphoniques douteuses entre le directeur général de la Juventus, Luciano Moggi, et Pierluigi Pairetto, en charge de la désignation des arbitres pour les matchs du Calcio.

Le scandale du Calciopoli entraîne la relégation de la Juventus Turin en Série B

L'enquête suit son cours et il apparaît très clairement que plusieurs clubs (Juventus Turin, Milan AC, Fiorentina et Lazio Rome) de première division italienne, ont influencé la désignation des arbitres pour leurs matchs afin que ceux-ci soient plus cléments sur certaines actions. On appellera cette affaire le Calciopoli. Finalement, la Juventus est reléguée en deuxième division et les trois autres clubs écopent de pénalités de points au départ du championnat suivant. En juin 2011, l'enquête est réouverte car il apparaît que l'Inter Milan est également mouillée dans ce scandale. Le procureur parvient à prouver que le président de l'Inter de l'époque, Giacinto Facchetti, décédé entre temps, a lui aussi cherché à influencer la désignation des arbitres. Le club n'est pas puni car les faits sont prescrits.

Il faut également rappeler qu'en 1980, le Milan AC avait également été relégué en Série B suite à la révélation d'un match arrangé avec le club de la Lazio Rome. L'affaire avait fait fait moins de bruit qu'en 2006 puisqu'il semblait s'agir d'un cas isolé.

 

http://www.linternaute.com/sport/magazine/les-scandales-du-sport/calciopoli.shtml 

 

 

 

L’Inter plongée dans Calciopoli!

5 juillet 2011

 

inter merdaLa justice commence enfin à ouvrir les yeux : tôt ou tard, la vérité fini toujours par éclater. Dans sa note de 72 pages concernant les motivations de ses décisions concernant Calciopoli 2 (prescription pour l’inter), le procureur fédéral Stefano Palazzi a plongé l’inter dans la tourmente : « Illicite sportif ». Pour le moment, l’inter s’en sort grâce à la prescription mais la justice a au moins reconnu la violation du règlement de l’inter (appels téléphoniques dans le but d’assurer un avantage au classement pour la société inter…). Une vraie bombe qui secoue de nouveau le Calcio.

L’inter tremble. Palazzi a été très clair, le club de Moratti est coupable et échappe uniquement à la justice car les faits sont prescrits. Palazzi a également été très dur envers Meani et Milan mais on ne peut jamais être jugé deux fois pour les mêmes faits donc Milan ne risque rien. On ne peut pas en dire autant pour « la bande des honnêtes » Pendant 5 ans, l’inter a revendiqué haut et fort son statut de club le plus propre avec notamment Materazzi et son « smoking blanc » que tous les joueurs de l’inter peuvent se permettre de porter contrairement aux autres… Cinq années d’imposture qui leur a permis de dominer l’Italie. Peu importe la sentence, rien ne pourra effacer cette période triste du foot italien.

Vu la note de Palazzi, il serait scandaleux que la FIGC enterre le dossier, l’inter risque fort de devoir « rendre » son Scudetto en carton et retomber à 17. De plus, en tant que statut à part entière, la fédération a le droit de revoir les termes de prescription et l’inter pourrait donc être jugée au tribunal. Malheureusement, le décès de Facchetti (c’est morbide mais finalement il arrange bien l’inter…) empêchera de connaitre toute la vérité. Moratti pourrait renoncer à la prescription pour aller faire valoir son honnêteté au tribunal, chose qu’il ne fera jamais vu qu’il n’est pas innocent. Le comportement de Facchetti a été évalué comme illicite. Celui de Moratti, comme violation de l’article 1 du code de la justice sportive, le même article qui a provoqué la condamnation et ensuite la radiation de Moggi dans le monde du football…

L’inter de Moratti s’est proclamée propre et honnête tout en connaissant l’existence des contacts entre Facchetti et les arbitres, ce qui veut dire que le club ment depuis 2006. Pire, il ne cesse de vanter son honnêteté! Ils sont restés silencieux, on leur a assigné le Scudetto et n’ont même pas eu l’honnêteté de le refuser (en sachant qu’ils trichaient eux aussi). Théoriquement, il y a prescription mais comme l’article 1 de la justice sportive parle de loyauté, le fait de se taire est allé contre ce principe de loyauté : l’inter a donc violé l’article 1 durant les 5 années (point de vue personnel). Autre chose que prescription!

Dans tous les cas, l’inter a perdu toute crédibilité et sa fausse image de club pur avec la note de Palazzi, l’homme qui a demandé (et obtenu) les condamnation des autres clubs en 2006. Le dernier mot passe à la FIGC qui ne peut survoler cette note et enterrer le dossier sans au moins révoquer le Scudetto 2006, voire plus… Et Abete a déjà déclaré qu’il n’y a pas de prescription en ce qui concerne l’éthique…

Comme toujours, Moratti s’est senti sali à tort « C’est une attaque grave et inacceptable. Palazzi se trompe, l’inter n’accepte pas et est innocente » Moratti peut être scandalisé tant qu’il veut. Les appels téléphoniques concernant l’inter existent et sont aussi graves que celles des autres clubs. S’il pense être innocent, qu’il renonce à la prescription et qu’il se fasse juger pour prouver sa bonté, sa pureté, sa virginité… Leur 18ème Scudetto représente l’incapacité de la justice sportive italienne et l’inutilité d’un procès incomplet. Peu importe la révocation ou non de ce fameux Scudetto en carton. Même la Gazzetta dello Sport, le fameux journal intériste, s’est exposé (voir photo de l’article). Le clan de la Juve jubile, avec notamment Cobolli : « C’était une période durant laquelle tous les dirigeants parlaient avec les arbitres. Il y avait la Juve mais aussi d’autres équipes comme l’inter. On peut dire que c’était un mal commun et donc que ce Scudetto n’aurait pas du être assigné » Moggi contre-attaque : « Nous, on veut nous radier pour la violation de l’article 1. L’inter a dépassé les limites de l’article 6, ce qui est plus grave. Je ne crois pas que la ‘bande des honnêtes’ puisse encore s’appeler ainsi… »

QUE JUSTICE SOIT FAITE!

Edited by djeb16

Share this post


Link to post
Share on other sites

Inutile de se focaliser sur Fachetti , et sortir des articles de la gazetta dello sport , qui roule pour Milan , comme tuttosport  roule pour Rubentus.

Prescription pour décès ou ancienneté des faits , je ne sortirai jamais un argument à charge pareil !!!

Je vais suivre votre raisonnement , si vraiment Fachetti était impliqué , il n'aurait pas agi pour son propre compte , mais pour le compte du club qu'il dirigeait alors (  il était président ) . À ma connaissance l'Inter n'est pas encore "décédé",  donc on peut poursuivre le club !!!!

Arrêtez de mélanger les choux et les carottes , et on ne pourra jamais nous convaincre que Moggi et Fachetti étaient logés à la même enseigne . D'ailleurs ce même Moggi a bien voulu réintégrer le monde du foot dernièrement , personne n'en a voulu .Pour connaître la liste à jour des impliqués ( clubs, dirigeants, arbitres ...) il faut se référer aux décisions de justice et pas aux torchons partisans de tel ou tel club .

Au passage je salue notre ami Amayra , sympa le spot !!!

 

  • Upvote 2
  • Downvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

un autre chiffre pour Bacca:

23 buts en série A pour 42 tirs!

Je pense que Khenissi devrait avoir les même stat que Bacca.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les soit disant investisseurs chinois ,pour acquérir les 99% de Milan ,auraient fourni un doc bancaire falsifié !!!!

Innama attoyourou takaou ala amtheliha !!!

  • Upvote 1
  • Downvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fininvest: “Solidità dei cinesi verificata. Closing entro fine anno”

In mattinata è emersa un’indiscrezione di Bloomberg relativa alla presenza di documentazione falsa presentata dagli acquirenti cinesi a Fininvest ad aprile. Documenti che servivano per garantire la solidità economica della cordata interessata ad acquistare il Milan.

Subito è arrivata la smentita della Sino-Europe Sports, società veicolo creata dai cinesi stessi, e da Fininvest. In una nota ufficiale congiunta hanno affermato: “Sino Europe Sports e Fininvest non confermano i contenuti di Bloomberg e proseguono closing entro 2016“. Le indiscrezioni del noto sito di finanza vengono smentite. E va detto che il riferimento temporale del fatto contestato risale ad aprile, quando la cordata asiatica aveva una composizione in parte diversa. Sono passati mesi da allora e Fininvest ha certamente avuto modo di verificare la solvibilità della controparte. E non a caso c’è stato il versamento dei primi 100 milioni di euro di caparra dell’operazione. Adesso mancano i 420 per arrivare al closing entro novembre-dicembre.

L’agenzia Ansa intanto rivela il pensiero proveniente dalla holding della famiglia Berlusconi: “Di fronte alle indiscrezioni Fininvest ‘non conferma di aver ricevuto le specifiche carte in questione e non intende commentare la vicenda’. Ma fonti vicine alla holding di Silvio Berlusconi sottolineano la solidità degli investitori guidati dall’uomo d’affari Li Yonghong, attestata anche dal pagamento di una caparra da 100 milioni di euro. E ribadiscono che tutte le parti stanno lavorando proficuamente per la chiusura definitiva dell’accordo nei termini previsti, vale a dire entro la fine dell’anno”. Nessun allarmismo in merito all’affare, anche se i tifosi del Milan saranno tranquilli solo quando sarà posta la parola ‘fine’ alla vicenda.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Chinois m'étonneront toujours...

Ils ont une sorte de nonchalance/menfoutisme INCROYABLE ! Et je parle en connaissance de cause. Il faut toujours être derrière eux et toujours vérifier. Tu ne peux rien déléguer. Rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les chinois ont devenus maître de la contrefaçon des produits de luxe  ( sacs à main , montres , ceintures ...) , présenter un document bancaire , c'est un jeu d'enfants pour eux !!!

Dans mon post j'ai dit " auraient " ,

c'etait juste pour taquiner nos amis milanistes ,car les chinois ont déjà payé 100 milliond'euros du total des 600 environ . On ne peut balancer 100 millions si on n'a pas l'intention d'aller jusqu'au bout . 

 

  • Upvote 1
  • Downvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Doublé Icardi Hier 

6 buts et une passe d en 5 matchs 

Merci les chinois ! :D

Sinon pour le match de dimanche dernier : 3 Italiens à la Juve et 4 à l'Inter .

Edited by Super Mario

Share this post


Link to post
Share on other sites

Milan a le mérite d'aligner le plus grand nombre de joueurs italiens, une moyenne de 7 joueurs par match dont 80% sont des internationaux.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Milan a le mérite d'aligner le plus grand nombre de joueurs italiens, une moyenne de 7 joueurs par match dont 80% sont des internationaux.

sa77itou ! :D

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Milan a le mérite d'aligner le plus grand nombre de joueurs italiens, une moyenne de 7 joueurs par match dont 80% sont des internationaux.

lé 3ad hamza!

hani ma netkallamch sur ce sujet, mais hedhi nat9etni :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Des arbitres sous influence dans le football italien

 
Jérôme Desmas, 13/09/12 17:57
Linternaute.com

 

 
  •  
  •  

Mai 2006 : la Juventus Turin est sacrée championne d'Italie pour la deuxième fois d'affilée. La "Vieille Dame" semble partie pour dominer le football transalpin pendant plusieurs années. Néanmoins, dès le printemps 2006, des soupçons sont apparus sur la régularité du championnat. La presse italienne a révélé le contenu de conversations téléphoniques douteuses entre le directeur général de la Juventus, Luciano Moggi, et Pierluigi Pairetto, en charge de la désignation des arbitres pour les matchs du Calcio.

L'enquête suit son cours et il apparaît très clairement que plusieurs clubs (Juventus Turin, Milan AC, Fiorentina et Lazio Rome) de première division italienne, ont influencé la désignation des arbitres pour leurs matchs afin que ceux-ci soient plus cléments sur certaines actions. On appellera cette affaire le Calciopoli. Finalement, la Juventus est reléguée en deuxième division et les trois autres clubs écopent de pénalités de points au départ du championnat suivant. En juin 2011, l'enquête est réouverte car il apparaît que l'Inter Milan est également mouillée dans ce scandale. Le procureur parvient à prouver que le président de l'Inter de l'époque, Giacinto Facchetti, décédé entre temps, a lui aussi cherché à influencer la désignation des arbitres. Le club n'est pas puni car les faits sont prescrits.

Il faut également rappeler qu'en 1980, le Milan AC avait également été relégué en Série B suite à la révélation d'un match arrangé avec le club de la Lazio Rome. L'affaire avait fait fait moins de bruit qu'en 2006 puisqu'il semblait s'agir d'un cas isolé.

 

http://www.linternaute.com/sport/magazine/les-scandales-du-sport/calciopoli.shtml 

 

 

 

L’Inter plongée dans Calciopoli!

5 juillet 2011

 

inter merdaLa justice commence enfin à ouvrir les yeux : tôt ou tard, la vérité fini toujours par éclater. Dans sa note de 72 pages concernant les motivations de ses décisions concernant Calciopoli 2 (prescription pour l’inter), le procureur fédéral Stefano Palazzi a plongé l’inter dans la tourmente : « Illicite sportif ». Pour le moment, l’inter s’en sort grâce à la prescription mais la justice a au moins reconnu la violation du règlement de l’inter (appels téléphoniques dans le but d’assurer un avantage au classement pour la société inter…). Une vraie bombe qui secoue de nouveau le Calcio.

L’inter tremble. Palazzi a été très clair, le club de Moratti est coupable et échappe uniquement à la justice car les faits sont prescrits. Palazzi a également été très dur envers Meani et Milan mais on ne peut jamais être jugé deux fois pour les mêmes faits donc Milan ne risque rien. On ne peut pas en dire autant pour « la bande des honnêtes » Pendant 5 ans, l’inter a revendiqué haut et fort son statut de club le plus propre avec notamment Materazzi et son « smoking blanc » que tous les joueurs de l’inter peuvent se permettre de porter contrairement aux autres… Cinq années d’imposture qui leur a permis de dominer l’Italie. Peu importe la sentence, rien ne pourra effacer cette période triste du foot italien.

Vu la note de Palazzi, il serait scandaleux que la FIGC enterre le dossier, l’inter risque fort de devoir « rendre » son Scudetto en carton et retomber à 17. De plus, en tant que statut à part entière, la fédération a le droit de revoir les termes de prescription et l’inter pourrait donc être jugée au tribunal. Malheureusement, le décès de Facchetti (c’est morbide mais finalement il arrange bien l’inter…) empêchera de connaitre toute la vérité. Moratti pourrait renoncer à la prescription pour aller faire valoir son honnêteté au tribunal, chose qu’il ne fera jamais vu qu’il n’est pas innocent. Le comportement de Facchetti a été évalué comme illicite. Celui de Moratti, comme violation de l’article 1 du code de la justice sportive, le même article qui a provoqué la condamnation et ensuite la radiation de Moggi dans le monde du football…

L’inter de Moratti s’est proclamée propre et honnête tout en connaissant l’existence des contacts entre Facchetti et les arbitres, ce qui veut dire que le club ment depuis 2006. Pire, il ne cesse de vanter son honnêteté! Ils sont restés silencieux, on leur a assigné le Scudetto et n’ont même pas eu l’honnêteté de le refuser (en sachant qu’ils trichaient eux aussi). Théoriquement, il y a prescription mais comme l’article 1 de la justice sportive parle de loyauté, le fait de se taire est allé contre ce principe de loyauté : l’inter a donc violé l’article 1 durant les 5 années (point de vue personnel). Autre chose que prescription!

Dans tous les cas, l’inter a perdu toute crédibilité et sa fausse image de club pur avec la note de Palazzi, l’homme qui a demandé (et obtenu) les condamnation des autres clubs en 2006. Le dernier mot passe à la FIGC qui ne peut survoler cette note et enterrer le dossier sans au moins révoquer le Scudetto 2006, voire plus… Et Abete a déjà déclaré qu’il n’y a pas de prescription en ce qui concerne l’éthique…

Comme toujours, Moratti s’est senti sali à tort « C’est une attaque grave et inacceptable. Palazzi se trompe, l’inter n’accepte pas et est innocente » Moratti peut être scandalisé tant qu’il veut. Les appels téléphoniques concernant l’inter existent et sont aussi graves que celles des autres clubs. S’il pense être innocent, qu’il renonce à la prescription et qu’il se fasse juger pour prouver sa bonté, sa pureté, sa virginité… Leur 18ème Scudetto représente l’incapacité de la justice sportive italienne et l’inutilité d’un procès incomplet. Peu importe la révocation ou non de ce fameux Scudetto en carton. Même la Gazzetta dello Sport, le fameux journal intériste, s’est exposé (voir photo de l’article). Le clan de la Juve jubile, avec notamment Cobolli : « C’était une période durant laquelle tous les dirigeants parlaient avec les arbitres. Il y avait la Juve mais aussi d’autres équipes comme l’inter. On peut dire que c’était un mal commun et donc que ce Scudetto n’aurait pas du être assigné » Moggi contre-attaque : « Nous, on veut nous radier pour la violation de l’article 1. L’inter a dépassé les limites de l’article 6, ce qui est plus grave. Je ne crois pas que la ‘bande des honnêtes’ puisse encore s’appeler ainsi… »

QUE JUSTICE SOIT FAITE!

mon ami fallait d'abord regarder les dates de parution de tes articles (Jérôme Desmas, 13/09/12 17:57)

mon article date de l'année passée condamne Moggi pour ses tentatives d'incriminer Feu Facchetti.

Amicalement

 

Sujet clos pour moi

Edited by tunisiano222

Share this post


Link to post
Share on other sites

lé 3ad hamza!

hani ma netkallamch sur ce sujet, mais hedhi nat9etni :) 

9olet klem 3ib :D

Donnarumma De Sciglio Romagnoli Bonaventura Montolivio Antonelli jouent à la squadra.

Abate Paleta Calabria Lapadula jouent régulièrement soit en tant que titulaires ou remplaçants.

ma fhemtech qu'est-ce qui ne tourne pas rond fi klei!

@SM Lundi prochain ma tjich zeda :D

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...