Jump to content
Bati

[News] Actualité en Tunisie

Intention de vote au deuxième tour  

171 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

توا بربي رئيس حكومة ما يحشمش على روحو يخرج يقول بش نزيدو 100 سرير انعاش؟

ياخي ما قالو حد راو رقم يحشم ما تقولوش؟

تي اش عالبهامة هاذي 

بلاد كاملة تدار تقول زناطير اللطف

Share this post


Link to post
Share on other sites
11 hours ago, Sparta said:

توا بربي رئيس حكومة ما يحشمش على روحو يخرج يقول بش نزيدو 100 سرير انعاش؟

ياخي ما قالو حد راو رقم يحشم ما تقولوش؟

تي اش عالبهامة هاذي 

بلاد كاملة تدار تقول زناطير اللطف

Le pire, ce n'est pas ça. À la limite n9oulou ma fammech flouss. Le pire c'est qu'il a mis 2 mois (depuis son investigation) pour réagir et prendre cette décision. Pourtant, tous les indicateurs qui montraient une détérioration de la situation étaient là!

Maintenant, voici ce qui va se passer en pratique. Cette décision va être transférée par correspondance du premier ministère au ministère de la santé. Une fois reçue, une commission technique va se réunir à plusieurs reprises afin de définir les critères requis pour ces lits de réanimation. Une fois le dossier technique préparé, il est envoyé à la commission d'achat au sein du ministère. Celle-ci impliquera bien évidemment le ministère des finances afin d'avoir la confirmation de la disponibilité du budget. Une fois l'aval reçu de la part du ministère des finances (je vous passe la procédure interne au sein du ministère des finances qui doit interroger la banque centrale pour s'assurer de la disponibilité de la devise), la commission d'achat au sein du ministère de la santé va établir un appel d'offre et le publier. L'appel d'offre aura exceptionnellement une durée réduite (1 mois au lieu de 3 mois). Une fois l'appel d'offre clôturé, les enveloppes avec les offres seront ouvertes et renvoyées à la commission technique du ministère de la santé afin d'éliminer les offres qui ne répondent pas au besoin. Sur la base des offres restantes, la commission d'achat sélectionnera l'offre retenue. La société qui a remporté l'appel d'offre procèdera par la suite à l'importation. Cela passe par le dépôt d'un dossier d'importation auprès de la pharmacie centrale. Une fois que celle-ci a validé le dossier, la société importatrice a le feu vert pour importer les lits. La commande des lits est lancée auprès du fabricant des lits qui se trouve probablement en Inde ou en Chine. Deux mois plus tard, les lits arrivent par bateau. Le dédouanement de la marchandise par la société importatrice se fera au prix d'une bonne douzaine d'aller-retour entre les services de douane, la pharmacie centrale et la banque centrale. Une fois la marchandise récupérée, celle-ci est livrée au services concernés de la pharmacie centrale. Une commission de contrôle de qualité va alors se réunir et vérifier la qualité de chaque lit sur la base du rapport de la commission technique du ministère de la santé. Une fois cette procédure terminée, la pharmacie centrale donne le feu vert pour l'utilisation des lits (hedha bien évidemment si la marchandise est conforme aux exigences). Par la suite, une commission médicale du ministère de la santé va se réunir pour décider de la nouvelle répartition des 100 lits sur les différents hôpitaux du pays. Pourquoi nouvelle répartition?  Parce que l'ancienne répartition établie suite à l'annonce de Mechichi début octobre, donc il y a 4 mois, n'est plus d'actualité. Beja et Tozeur qui comptaient une dizaine de cas par jour, comptent désormais 100 fois plus de cas journaliers et dépassent de loin Sousse et Monastir. À cela s'ajoute le fait que le pays a besoin non plus de 100 nouveaux lits mais de dix fois plus de lits afin de répondre aux besoins. Après vives discussions où chaque membre de la commission essaie de tirer la couverture vers sa région, la décision est actée et envoyée pour validation finale au premier ministère. Au sein du premier ministère, des rectifications de cette décision sont entreprises sur la base de l'ampleur des contestations dans chaque gouvernorat pour protester contre le manque de lits de réanimation. Fin Mars 2021, chaque gouvernorat reçoit en moyenne 4 lits de réanimation.

Edited by Lasmaris
  • Haha 2
  • Confused 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mechichi qui déclare la guerre clairement contre KS420834375_Screenshot_20201005-232700_SamsungInternet.thumb.jpg.6c8d5d5c0d682a99cffe812af29dc655.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, aknouzou a dit :

Mechichi qui déclare la guerre clairement contre KS420834375_Screenshot_20201005-232700_SamsungInternet.thumb.jpg.6c8d5d5c0d682a99cffe812af29dc655.jpg

Oui mais hedha il l'a cherché.

9bila nasma3 fih w Menich msadda9:Essayyed jé contre 7oukoumtou fibelou citoyen 3adi.

Nasma3 fih i3ayett fel radio: jitkom men jnéb élléh dra chnawa.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, anisic a dit :

Oui mais hedha il l'a cherché.

9bila nasma3 fih w Menich msadda9:Essayyed jé contre 7oukoumtou fibelou citoyen 3adi.

Nasma3 fih i3ayett fel radio: jitkom men jnéb élléh dra chnawa.

Chakchouka bil dro3

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'avion de chasse tunisien qui s'est écrasé hier au sud (Allah yar7am le pilote) est un F5. Selon Wikipédia, la Tunisie a commandé des F5 entre 1984 et 1989. Donc, l'avion a au minimum 31 ans!

Certes, on peut laisser un avion de chasse en service pendant une trentaine d'année, mais cela exige une maintenance très stricte et périodique, surtout que les avions de chasse tunisiens se comptent sur les doigts d'une main, donc 3lihom barcha dahk. Bref, je n'ai pas plus d'info sur l'accident en question, mais vu le chaos fel bled, les coupes budgétaires, l'irresponsabilité des décideurs... je ne serai pas étonné que le pilote soit la victime de la négligence et du laisser aller.

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
25 minutes ago, Lasmaris said:

L'avion de chasse tunisien qui s'est écrasé hier au sud (Allah yar7am le pilote) est un F5. Selon Wikipédia, la Tunisie a commandé des F5 entre 1984 et 1989. Donc, l'avion a au minimum 31 ans!

Certes, on peut laisser un avion de chasse en service pendant une trentaine d'année, mais cela exige une maintenance très stricte et périodique, surtout que les avions de chasse tunisiens se comptent sur les doigts d'une main, donc 3lihom barcha dahk. Bref, je n'ai pas plus d'info sur l'accident en question, mais vu le chaos fel bled, les coupes budgétaires, l'irresponsabilité des décideurs... je ne serai pas étonné que le pilote soit la victime de la négligence et du laisser aller.

3anna 12 F5 w no9ssit ka3ba .. 

zeda 4 F16 (bizarre) awwil marra nisma3 illy 3anna F16 .. 

Edited by za3bout

Share this post


Link to post
Share on other sites

incroyable 4,300 malades d'un coup, hedha 24h wala nharin ?? rabbi ikadder ilkhyr175380402_Capturedecran2020-10-10a8_44_31PM.png.07f303990cc2bfc6cfa680066ef4049e.png

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, aknouzou a dit :

incroyable 4,300 malades d'un coup, hedha 24h wala nharin ?? rabbi ikadder ilkhyr175380402_Capturedecran2020-10-10a8_44_31PM.png.07f303990cc2bfc6cfa680066ef4049e.png

 

 

Sur la page fb du ministère, ils annoncent 3300 entre le 8 et le 9 octobre dont 1200 testés entre le 2 et le 4 mais mis à jours le 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, ghassen a dit :

 

Sur la page fb du ministère, ils annoncent 3300 entre le 8 et le 9 octobre dont 1200 testés entre le 2 et le 4 mais mis à jours le 9

meme bech yaatiwna info wadh7a lé, il3alem lkol mnadhem yaatiw le bilan fi nafss ilwa9t kolyoum, e7na b ro2ya ezzakch kaddeh wakhrett hal bledd wallah

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, aknouzou a dit :

meme bech yaatiwna info wadh7a lé, il3alem lkol mnadhem yaatiw le bilan fi nafss ilwa9t kolyoum, e7na b ro2ya ezzakch kaddeh wakhrett hal bledd wallah

Ti harbet bihom . W ce nombre n a rien a voir avec la réalité . Des milliers mordha wmefibelhomch mordha wechay ka3ed yesrah de plus en plus 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le secret pour contrôler le départ de l'épidémie est une organisation territoriale forte qui maille les villes et les villages et une volonté politique avec un gouvernement compétent. 

Avant le départ de l'épidémie, les pays qui ont réussi, se sont préparés en conséquence (l'Allemagne, le Portugal, la Corée du sud... Et la Tunisie !!) soit en prenant des décisions drastiques soit en gérant le flux des malades.

Ce n'est pas une question de moyens au départ. Si tout est fait correctement, l'épidémie peut être jugulé.

Et c'est ce que la Tunisie a bien fait en Mars jusqu'à Juin.

C'est le gouvernement Décembre - Janvier - Février (Chahed - Chi5) qui a bien préparé le pays en n'hésitant pas à prendre les mesures drastiques qui viendront. Sans avoir la main qui tremble. Le gouvernement qui a suivi n'a fait que suivre les recommandations du précédent mais il l'a bien fait aussi. Y a eu une bonne continuité entre Fa5fe5 et les précédents. En soi c'est vraiment bien et j'étais content ici en Allemagne que tout le monde dise qu'ils sont fiers des tunisiens qui ont bien géré (avec le robot dans la rue lol).

Et pendant une pandémie mondiale, que décident nos chers politiciens? Ils décident de déstabiliser un gouvernement, de tirer sur le premier ministre qui au lieu de gérer la pandémie, se retrouve avec ses équipes sur un siège éjectable. 

Économie vs Santé, le choix est difficile (même si pour un marxiste comme moi, y a pas photo, il faut gérer l'économie en second plan au lieu de sacrifier la santé).

Mais bon, admettons. 

Y a un certain équilibre !!!  Il ne fallait pas laisser les tunisiens à l'étranger revenir en Tunisie !!!!! C'est pas une question de liberté, ni d'économie. Tu fermes les frontières, tu dis que c'est exceptionnel.

De toute façon, ici, en Europe, on bouge à peine de ville en ville. Alors laisser des inconscients venir et tout contaminer, c'est de la folie.

Maintenant, c'est trop tard. On ne peut qu'applatir la courbe. Mais en regardant les chiffres, on se dirige vers les 10.000 morts.

Bon courage à tous et protégez vos aînés et vos familles....

  • Like 3
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, aknouzou a dit :

meme bech yaatiwna info wadh7a lé, il3alem lkol mnadhem yaatiw le bilan fi nafss ilwa9t kolyoum, e7na b ro2ya ezzakch kaddeh wakhrett hal bledd wallah

3337 hetheka le chiffre mte3 lyoum w 3amlou MAJ khater fama resultat mte3 le 2 octobre ma habtetech fiha milles w haja donc le site 7sseb le total 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 10/4/2020 at 1:51 PM, Lasmaris said:

Le pire, ce n'est pas ça. À la limite n9oulou ma fammech flouss. Le pire c'est qu'il a mis 2 mois (depuis son investigation) pour réagir et prendre cette décision. Pourtant, tous les indicateurs qui montraient une détérioration de la situation étaient là!

Maintenant, voici ce qui va se passer en pratique. Cette décision va être transférée par correspondance du premier ministère au ministère de la santé. Une fois reçue, une commission technique va se réunir à plusieurs reprises afin de définir les critères requis pour ces lits de réanimation. Une fois le dossier technique préparé, il est envoyé à la commission d'achat au sein du ministère. Celle-ci impliquera bien évidemment le ministère des finances afin d'avoir la confirmation de la disponibilité du budget. Une fois l'aval reçu de la part du ministère des finances (je vous passe la procédure interne au sein du ministère des finances qui doit interroger la banque centrale pour s'assurer de la disponibilité de la devise), la commission d'achat au sein du ministère de la santé va établir un appel d'offre et le publier. L'appel d'offre aura exceptionnellement une durée réduite (1 mois au lieu de 3 mois). Une fois l'appel d'offre clôturé, les enveloppes avec les offres seront ouvertes et renvoyées à la commission technique du ministère de la santé afin d'éliminer les offres qui ne répondent pas au besoin. Sur la base des offres restantes, la commission d'achat sélectionnera l'offre retenue. La société qui a remporté l'appel d'offre procèdera par la suite à l'importation. Cela passe par le dépôt d'un dossier d'importation auprès de la pharmacie centrale. Une fois que celle-ci a validé le dossier, la société importatrice a le feu vert pour importer les lits. La commande des lits est lancée auprès du fabricant des lits qui se trouve probablement en Inde ou en Chine. Deux mois plus tard, les lits arrivent par bateau. Le dédouanement de la marchandise par la société importatrice se fera au prix d'une bonne douzaine d'aller-retour entre les services de douane, la pharmacie centrale et la banque centrale. Une fois la marchandise récupérée, celle-ci est livrée au services concernés de la pharmacie centrale. Une commission de contrôle de qualité va alors se réunir et vérifier la qualité de chaque lit sur la base du rapport de la commission technique du ministère de la santé. Une fois cette procédure terminée, la pharmacie centrale donne le feu vert pour l'utilisation des lits (hedha bien évidemment si la marchandise est conforme aux exigences). Par la suite, une commission médicale du ministère de la santé va se réunir pour décider de la nouvelle répartition des 100 lits sur les différents hôpitaux du pays. Pourquoi nouvelle répartition?  Parce que l'ancienne répartition établie suite à l'annonce de Mechichi début octobre, donc il y a 4 mois, n'est plus d'actualité. Beja et Tozeur qui comptaient une dizaine de cas par jour, comptent désormais 100 fois plus de cas journaliers et dépassent de loin Sousse et Monastir. À cela s'ajoute le fait que le pays a besoin non plus de 100 nouveaux lits mais de dix fois plus de lits afin de répondre aux besoins. Après vives discussions où chaque membre de la commission essaie de tirer la couverture vers sa région, la décision est actée et envoyée pour validation finale au premier ministère. Au sein du premier ministère, des rectifications de cette décision sont entreprises sur la base de l'ampleur des contestations dans chaque gouvernorat pour protester contre le manque de lits de réanimation. Fin Mars 2021, chaque gouvernorat reçoit en moyenne 4 lits de réanimation.

 

Le premier ministre confirme ce que j'avais écrit.

 أكد رئيس الحكومة هشام المشيشي، مساء اليوم الأحد، خلال حواره على القناة الوطنية الأولى  إن أموال الصندوق 1818 لم يصرف منها ولم مليم لحد الآن''.
وأفاد المشيشي أن السبب في ذلك هو البيروقراطية وإنتظار الصفقات والتعامل مع الجائحة وكأنه وضع عادي.
وعبر رئيس الحكومة عن إستيائه من اتباع هذا النظام في ظل أزمة تسوجب حلولا تتماشى والوضع.
وأشار إلى وجود إشكال في صرف الهبات والإعتمادات نظرا لأتباع الطرق الكلاسيكية، مشددا على ضرورة الإسراع في إيجاد حلول.

 

Si vous pensez que les choses vont désromais aller plus vite... c'est que vous n'avez rien compris.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

rabbi i9adder ilkhyr, des chifffres yer3bou wallew, 61 morts en 2 jours, ma3neha kol se3a imout akther min 3abd

122039302_3550735564965522_6272281814827

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...