Jump to content

azizss

Membres
  • Content Count

    696
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

843

About azizss

  • Rank
    Mkachakh Elite

Profile Information

  • Location
    Paris

Previous Fields

  • Votre Equipe
    EST
  • Abonnement
    Virage

Recent Profile Visitors

2062 profile views
  1. L’image du tunisien attentif devant son écran, un verre de thé m3a chwaya kloub, une Celtia m3a chwaya kamia, jugeant deux candidats qui se proposent de le représenter pendant les cinq années à venir, en attendant de retourner aux urnes pour de nouvelles perspectives, fera secrètement rougir un bon nombre de nos voisins, du haut de leur posture hautaine.C’est comme ça, petit pas par petit pas, malgré toutes les douleurs et les difficultés, que se construit, dans l’adversité et la diversité, une démocratie.
  2. Minimum un point à casa et le calendrier devient plus favorable la 1er place passera par les 3Points à vita
  3. La plupart sont toujours dans la victimisation comme quoi islamophobie et veulent pas s'integrer et malgré qu'ils vivent en france ils ont un rejet de l'occident et son style de vie Ex : Les zmegris (Algeriens Marocains inclus) sont bcp plus virulent en ce qui concernent la colinisation que nous
  4. Fakhri weli fel buvette fel parc achref ou arjél ménou Et il y a pas de sous métier sahbi
  5. Fadhel abdelkefi sera le prochain 1er ministre en cas de victoire de karoui et c'est d'un autre calibre que essid ou chahed
  6. Piqûre de rappel :1. Kamel Matmati, ingénieur et syndicaliste au sein de la STEG, 35 ans et membre d’Ennahdha. Arrêté en 1991 par la police politique de Ben Ali sous la direction de Ganzoui, il a été torturé au commissariat jusqu’à son dernier souffle. La police a informé sa famille qu’il était recherché, et l’a accusée de le protéger. Mort, il a été jugé et condamné par contumace à 17 ans de prison et sa femme soumise à un contrôle administratif. Pendant 8 ans, sa mère a sillonné les prisons de la Tunisie pour lui apporter sa nourriture, qui était en réalité bouffée par les flics. Il aurait été enterré au niveau du pont de la place de la République à l’avenue Habib Bourguiba. 2. Zouhair Yahiaoui, « Ettounsi », blogueur (Tunezine) de 33 ans, diplômé en informatique et sans emploi. Arrêté en 2002 après avoir publié, sur son blog, "La Tunisie est-elle une République, un royaume, un zoo ou une prison ?" ainsi qu’une lettre de son oncle et juge opposant à Ben Ali, Mokhtar Yahiaoui. Il fut torturé pendant plus d’un an malgré ses grèves de la faim, et interdit de consulter un médecin. Libéré en 2003 et harcelé par la police, il décède en 2005 d’une crise cardiaque et est considéré depuis comme le premier martyr du web. 3. Marouane Ben Zineb, informaticien de 27 ans, s’est introduit (par inadvertance vraisemblablement) en juillet 1989 dans le système informatique de la présidence de la République. Il aurait découvert des échanges de Ben Ali avec les agents du Mossad installés à Tunis pour surveiller les chefs de l’OLP. Enlevé et assassiné, sa famille l’a retrouvé 8 jours après sa disparition à la morgue de l’hôpital Charles Nicolle, sous une fausse identité, dans cercueil sous scellés avec interdiction d’ouvrir. Officiellement, celui qui venait de décrocher une bourse d’études aux USA se serait suicidé sur les rails d’un train. Sa voiture a été retrouvée à quelques mètres du poste de police de Hammam-Lif. Son père, ancien Président du Tribunal administratif, mourra quelques années plus tard d’une attaque cérébrale, au bout de trois ans de paralysie totale. Trois histoires pour (re)prendre conscience de l’atrocité du régime de Ben Ali et la terreur vécue par des centaines de familles tunisiennes. Allah yarhmou, OUI (par principe bla bla bla). Mais ceux qui pleurent "leur" Président pourraient avoir la décence de ne pas faire l’éloge d’un criminel qui a ordonné de tirer sur son propre peuple à balles réelles.
  7. Ennahdha, Makhlouf, Marzouki, Said, Dghij, Recoba, Ridha Bel Hadj, Hamadi Jebali, Hechmi Hamdi, les LPR et bien d'autres ce sont ralliés ouvertement à Kais Saied. Inquiétant
  8. C'est pas revolutionnaire c'est retour mode cho3ba les comité de quartier
  9. On a tendance dans ce pays à mélanger conservateur et islamiste
  10. Ce serait la confirmation que ni Ltaief ni les pays du Golfe ne sont maitres de la Tunisie ...si ce n'est le peuple tunisien, qui donc ?
  11. pour Jem3a qui lui aussi a niqué la baraque, excusez le terme, quand il etait au commande ?
  12. Mon candidat favori est Mehdi Jomâa, il a toutes les qualités pour être un excellent président de la république, droit sage et pondéré. Mais je vais voter pour Nabil Karoui pour protester contre cette mascarade et cette parodie de Justice dont il est victime. Le cas Nabil Karoui prouve que la bête immonde qu'est la dictature peut à chaque instant montrer son visage hideux. Quand il y a eu l'honteuse affaire montée de toutes pièces de Fadhel Abdelkefi on s'est tu, puis l'affaire Khaled Kaddour on s'est tu, puis l'affaire des pauvres Saber Laajili et Imed Achour on s'est tu, puis Kortas, aujourd'hui c'est Nabil Karoui et demain à qui le tour? Aujourd'hui grâce à Dieu et au peuple on peut mettre fin à ces dérives par les urnes.
  13. L'affaire mabrouk et le degel de ses avoirs pour financé sa campagne
×
×
  • Create New...